Lettre type réclamation taxe foncière

Lettre type réclamation taxe foncière

Vous avez reçu un avis d’imposition de taxe foncière dont le contenu ne correspond pas à vos estimations personnelles. Que les calculs soient mauvais ou les détails erronés, vous remettez en cause le bien-fondé de l’estimation. Toutefois, la taxe foncière reste due, même si le montant renseigné par le centre des finances publiques n’est pas le bon. Le recours le plus simple consiste à envoyer une lettre type réclamation taxe foncière au service concerné dans les meilleurs délais.

Publié le 12 Mars 2024

[Votre prénom] [Votre nom]

[Votre adresse]

[Code Postal] [Ville]

[Pays]

[Téléphone]

[Adresse e-mail]


[Date]


[Service des impôts fonciers]

[Adresse]

[Code Postal] [Ville]

[Pays]


Objet : Réclamation concernant la taxe foncière


Madame, Monsieur,


Je me permets de vous adresser cette lettre afin de formuler une réclamation concernant le montant de la taxe foncière qui m'a été attribué pour l'année en cours.


Après avoir examiné en détail les éléments de calcul de cette taxe, je constate des incohérences qui ont conduit à une surestimation de la valeur locative de mon bien. Je vous prie donc de bien vouloir revoir cette évaluation et de procéder à une correction du montant de la taxe foncière qui m'est réclamé.


Je reste à votre disposition pour fournir tout élément complémentaire nécessaire à l'étude de ma réclamation. Je vous remercie par avance de l'attention que vous porterez à ce dossier et vous prie de bien vouloir me tenir informé des suites réservées à ma demande.


Dans l'attente d'une réponse favorable de votre part, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations respectueuses.


[Votre nom] [Votre prénom]


[Signature]

5

(1 notes)

Comment envoyer votre Lettre type réclamation taxe foncière ?

Personnalisez votre lettre type réclamation taxe foncière en moins de 3minutes pour un envoi simple ou recommandé avec AR.
Le courrier est imprimé et posté dans la journée pour toute commande passée avant 17 heures.
Garantie satisfait ! En cas de problème avec votre envoi, nous le postons à nouveau gratuitement pour vous.

photo de profile de Anna

Écrit par Anna

Rédactrice en chef chez modele-lettres.com

printer

Imprimé dans la journée

Imprimé dans la journée pour toute
commande passée avant 18h.

printer

Service basé en France

Imprimé en France dans notre centre
d’impression en Creuse.

printer

Satisfait ou ré-imprimé !

Un problème ? Nous postons à nouveau
gratuitement pour vous.

Dans quels cas rédiger une lettre de réclamation de taxe foncière ?

La rédaction d'une lettre de réclamation de taxe foncière en France est justifiée dans différentes situations où le contribuable estime que l'avis d'imposition reçu comporte des erreurs ou des motifs légitimes de contestation. Voici quelques cas courants pour lesquels rédiger une telle lettre est approprié :

  • Erreurs dans l'évaluation de la valeur locative cadastrale : La taxe foncière est calculée en fonction de la valeur locative cadastrale du bien immobilier. Si le contribuable estime que cette valeur est incorrectement évaluée, il peut rédiger une lettre de réclamation pour demander une révision de cette évaluation.
  • Présence d'éléments exonérés ou non imposables : Certains biens immobiliers peuvent bénéficier d'exonérations ou de non-impositions de taxe foncière, notamment les biens agricoles, les biens à usage professionnel ou les logements sociaux.
  • Modification du bien immobilier : Si des modifications ont été apportées au bien immobilier, telles que des travaux de construction, de rénovation ou de démolition, ayant un impact sur sa valeur locative cadastrale, le contribuable peut demander une révision de la taxe foncière en conséquence.
  • Difficultés financières : En cas de difficultés financières justifiées, telles qu'une baisse de revenus significative ou des charges exceptionnelles, rendant difficile le paiement de la taxe foncière, le contribuable peut rédiger une lettre de réclamation pour demander un échelonnement des paiements ou une exonération temporaire de la taxe.

Modèle de lettre type réclamation taxe foncière

Plusieurs situations peuvent expliquer le besoin d’envoyer un courrier au centre des finances publiques. Cela peut être justifié par le besoin de rectifier les erreurs de calcul de la taxe foncière ou encore pour demander une exonération de ladite taxe. La formulation est essentielle, car elle assure que le contenu rédigé est adapté à une correspondance administrative.

La lettre de réclamation pour une taxe foncière doit également fournir des informations spécifiques, facilitant l’identification de la demande de l’expéditeur. Le modèle suivant regroupe tous les points importants qui doivent figurer dans le courrier.

Charles, 42 ans, a déposé une réclamation de taxe foncière

Recevoir l’avis de taxe foncière est toujours une occasion pour moi de garder un œil sur l’évolution de cette charge. C’est une précaution importante, dans la mesure où j’ai investi dans un bâtiment professionnel acquis par le biais d’une SCI. En 2020, le montant qui m’a été demandé était totalement faussé. J’ai envoyé une lettre type réclamation taxe foncière au centre fiscal pour demander à ce que l’estimation soit revue. Ayant fourni un maximum de justificatifs, je n’ai eu aucun problème à faire valoir mes arguments. L’administration a rapidement revu ses calculs et a programmé un remboursement après quelques mois.

À faire lors de la rédaction d’une lettre de réclamation de taxe foncière

  • Identifier précisément l’erreur et la mentionner textuellement dans le courrier, afin que la demande soit directement identifiée comme étant une réclamation relative à la taxe foncière ;
  • Fournir les preuves nécessaires pour justifier vos arguments si vous estimez qu’il y a méprise en votre défaveur ;
  • Envoyer votre lettre de réclamation avant le 31 décembre de l’année N+1 suivant la mise en recouvrement.

À ne pas faire lors de la rédaction d’une lettre de réclamation de taxe foncière

  • Rédiger un courrier sans explications pouvant prouver l’erreur de calcul ;
  • Considérer que l’envoi d’une lettre vous dispense de payer l’impôt qui vous est réclamé ;
A savoir :

Les taxes foncières sont soumis au même délai de réclamation que les taxes pour les impôts locaux. C'est-à-dire que vous avez jusqu'au 31 décembre de l'année suivant la réception de l'avis pour porter réclamation.

Frequently asked questions

Le contribuable peut-il demander un sursis de paiement pendant la procédure de réclamation pour une taxe foncière ?

Quel est le délai de traitement d’une réclamation pour taxe foncière ?

De quelle façon la décision de l’administration des impôts m’est-elle remise ?