lettre de démission stage

Lettre de démission stage

Vous avez une meilleure opportunité, vous êtes déçu des missions qui vous sont confiées ? Qu'il s'agisse de raisons personnelles ou professionnelles, vous êtes en droit de mettre fin à votre stage. Voici nos conseils pour que cette rupture professionnelle se déroule dans les meilleures conditions et pour rédiger votre lettre de démission stage.

Modifié le 2 Avril 2024

[Votre prénom] [Votre nom]

[Votre adresse]

[Code Postal] [Ville]

[Pays]

[Téléphone]

[Adresse e-mail]


[Date]


[Entreprise]

[Adresse]

[Code Postal] [Ville]

[Pays]


Objet : Lettre de démission pour école et université


Madame, Monsieur,


Je me permets par la présente de vous informer de ma décision de démissionner de mon poste d'étudiant au sein de votre établissement scolaire/université.


En effet, après mûre réflexion, j'ai pris la décision de mettre fin à mes études dans votre établissement. Cette décision n'a pas été prise à la légère et est le résultat d'une évaluation approfondie de mes objectifs personnels et professionnels.


Je tiens à exprimer ma gratitude envers l'équipe enseignante et administrative pour le soutien et les connaissances que j'ai pu acquérir tout au long de mon parcours dans votre établissement. J'ai énormément appris et je suis reconnaissant des opportunités qui m'ont été offertes.


Je vous prie de bien vouloir prendre acte de ma démission à compter de la date de réception de cette lettre. Je m'engage à respecter les délais de préavis prévus par le règlement de l'établissement et à effectuer toutes les démarches nécessaires pour faciliter ma sortie.


Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire ou pour discuter des modalités de mon départ.


Je vous remercie pour l'attention que vous porterez à ma demande et je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.


[Votre nom] [Votre prénom]


[Signature]

5

(1 notes)

Comment envoyer votre Lettre de démission stage ?

Personnalisez votre lettre de démission stage en moins de 3minutes pour un envoi simple ou recommandé avec AR.
Le courrier est imprimé et posté dans la journée pour toute commande passée avant 17 heures.
Garantie satisfait ! En cas de problème avec votre envoi, nous le postons à nouveau gratuitement pour vous.

photo de profile de Anna

Écrit par Anna

Rédactrice en chef chez modele-lettres.com

printer

Imprimé dans la journée

Imprimé dans la journée pour toute
commande passée avant 18h.

printer

Service basé en France

Imprimé en France dans notre centre
d’impression en Creuse.

printer

Satisfait ou ré-imprimé !

Un problème ? Nous postons à nouveau
gratuitement pour vous.

Qu'est-ce qu'un stage ?

Le stage est une période d'activité professionnelle s'adressant exclusivement aux étudiants et constitue une opportunité de mettre en pratique les théories acquises au cours de l’enseignement.

Attention, les études en formation professionnelle ne sont pas considérées comme des stages, au même titre que les stages d'observation en entreprise pour les moins de 16 ans.

Qui peut faire un stage en milieu professionnel ?

Voici qui peut réaliser un stage en entreprise :

  • Les étudiants français dans le cadre de leurs études (collège, lycée, études supérieures) ;
  • Les étudiants étrangers, quelle que soit leur nationalité, à condition d'être dans la légalité et donc d'avoir une autorisation de demeurer sur le territoire français.
À noter il est également possible de bénéficier d'une convention de stage sans école pour les personnes de plus de 25 ans dans le cadre de l'insertion professionnelle et de l'aide à l'emploi, par le biais de Pôle emploi ou des Greta.

Qui peut embaucher un stagiaire ?

Les organismes privés comme publics sont en droit d'accueillir des stagiaires, il peut s'agir d'entreprises comme d'associations, sous réserve de respecter les effectifs.

Ainsi, une entreprise de moins de 20 salariés peut embaucher au maximum 3 stagiaires en même temps/ Une entreprise de 20 salariés ou plus ne peut, quant à elle, dépasser les 15% d'effectifs.

Dans les deux cas, un tuteur ne peut être en charge plus de 3 stagiaires en même temps.

Sous quels motifs un stagiaire peut-il légalement mettre fin à un stage ?

Sous quels motifs un stagiaire peut-il légalement mettre fin à un stage ?

Lorsqu'un stagiaire décide de mettre fin à son stage, il doit le faire selon des motifs acceptables et avec une lettre appropriée. La convention de stage n'offre pas toujours des dispositions explicites pour la démission, car elle n'est pas régie par le droit du travail. Voici les principales raisons qui peuvent justifier l'interruption d'un stage :

  • Motif prévu à la convention de stage : Certains stages comprennent des dispositions qui permettent aux stagiaires de mettre fin au contrat s'ils ne reçoivent pas la formation pédagogique attendue ou si d'autres aspects de la convention ne sont pas respectés. Cela peut inclure des tâches ou des responsabilités qui ne correspondent pas au contenu du stage ou le non-respect des heures de travail.
  • CDD ou CDI : Si un stagiaire obtient un contrat à durée déterminée ou indéterminée, il peut choisir de mettre fin à son stage pour poursuivre une opportunité professionnelle à long terme. Cela permet aux stagiaires de saisir des emplois permanents sans craindre des répercussions.
  • Maladie ou accident : Les problèmes de santé qui rendent le travail impossible ou dangereux justifient l'interruption d'un stage. Les stagiaires peuvent devoir fournir un certificat médical ou d'autres preuves confirmant leur incapacité à continuer le stage.
  • Grossesse, paternité ou adoption : Les événements personnels importants, comme la grossesse, la paternité ou l'adoption, peuvent également justifier la fin d'un stage. Cela donne aux stagiaires le temps de se concentrer sur leurs responsabilités familiales.

Lors de la rédaction de la lettre d'interruption de stage, plusieurs éléments doivent être inclus pour assurer une communication claire. La lettre doit être envoyée par courrier recommandé avec accusé de réception à l'employeur, et il est aussi nécessaire d'informer le centre de formation. La lettre doit contenir les informations suivantes :

  • Vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse) pour que l'employeur puisse vous identifier et vous contacter si nécessaire.
  • Les coordonnées du destinataire, généralement le responsable des ressources humaines ou votre superviseur direct.
  • Une déclaration claire de votre intention de mettre fin au stage.
  • Une explication concise des raisons de votre départ. Vous pouvez proposer un entretien pour clarifier davantage.
  • Une formule de politesse pour conclure la lettre de manière respectueuse.

Pour faciliter la rédaction de la lettre, vous pouvez utiliser un modèle de lettre d'interruption de stage et l'adapter à votre situation. Ces modèles sont conçus pour s'assurer que vous incluez tous les éléments nécessaires et que vous suivez les conventions appropriées lors de l'envoi de votre lettre.

À noter

En réalité, la convention de stage n'offre pas la possibilité de réellement démissionner, car elle ne relève pas du droit du travail.

Les motifs de la rupture amiable

L'organisme d'accueil ou le stagiaire peuvent rompre la convention de stage à l'amiable, c'est-à-dire qu'il doit y avoir un accord commun entre les deux parties.

Cela peut arriver lorsque :

  • Le stage n'est pas exécuté dans de bonnes conditions ;
  • Les missions confiées ne sont pas en rapport avec le projet pédagogique ;
  • Le stagiaire ne satisfait pas aux missions qui lui sont confiées et qui pourraient être attendues compte tenu de son niveau d’enseignement.

La rupture à l'amiable doit être signifiée par écrit puis transmise à l'établissement scolaire.

Les motifs de la rupture unilatérale par l'employeur

Le motif de la rupture unilatérale par l'employeur doit être valable, c'est-à-dire que le stagiaire a manqué à ses obligations, et conforme aux modalités de résiliation prévues dans la convention de stage.

Il peut s'agir par exemple de :

  • Un non-respect des règles de l'entreprise ;
  • Un manque de discipline ;
  • Une faute grave ;
  • Des absences répétées.

Quel est le délai de préavis pour un stage en entreprise ?

En cas de rupture amiable, le stagiaire et l'employeur décident ensemble du délai de préavis et de la date de fin de contrat. Le délai est donc libre et doit satisfaire les deux parties.

En cas de rupture unilatérale, le délai de préavis est d'1 mois.

Les conséquences d'une rupture d'un contrat de stage

La rupture d'un contrat de stage en France peut avoir des conséquences importantes pour le stagiaire et l'organisme d'accueil. Ces conséquences peuvent affecter des domaines tels que l'éducation, la carrière, ainsi que les relations professionnelles.

Pour le stagiaire, l'interruption d'un stage peut perturber son parcours académique. Les stages font souvent partie intégrante des programmes universitaires, et une rupture prématurée peut compromettre l'obtention de crédits académiques. Dans certains cas, cela peut retarder l'obtention du diplôme ou nécessiter la recherche d'un stage de remplacement. La rupture peut également affecter la réputation professionnelle du stagiaire. Une démission sans motif valable ou un départ soudain peut être perçue comme un manque de sérieux, ce qui pourrait nuire aux futures opportunités d'emploi.

Pour l'employeur ou l'organisme d'accueil, la rupture d'un stage peut entraîner des difficultés opérationnelles. Les stagiaires contribuent souvent à des projets ou des tâches spécifiques, et leur départ anticipé peut entraîner des retards ou une surcharge de travail pour les autres employés. De plus, l'employeur pourrait être amené à recruter un nouveau stagiaire ou à redistribuer le travail, ce qui peut engendrer des coûts supplémentaires.

D'un point de vue légal, les conséquences de la rupture dépendent des termes de la convention de stage. Si le stage est rompu sans motif valable, cela peut entraîner des complications juridiques, bien que les conventions de stage soient généralement moins strictes que les contrats de travail. Cependant, il est essentiel pour les deux parties de comprendre leurs droits et responsabilités pour minimiser les impacts négatifs en cas de rupture du contrat de stage.

Bon à savoir

La durée de stage déjà effectuée lors de la rupture de la convention sera prise en compte dans le calcul de la durée totale du stage.

Les conséquences d'une rupture d'un contrat de stage

Si le stage est obligatoire pour valider l'enseignement, alors l'obtention du diplôme peut être remise en cause. L'étudiant doit alors trouver un autre stage.

Bon à savoir : la durée de stage déjà effectuée lors de la rupture de la convention sera prise en compte dans le calcul de la durée totale du stage.

Elle nous raconte son expérience

Les missions qui m'ont été confiées durant mon stage étaient inintéressantes et ne correspondaient pas à mes attentes. Je l'avais déjà signalé à mon maître de stage, mais je n'ai noté aucun changement.

Mon stage étant obligatoire, par sécurité, j'ai cherché un autre stage avant de démissionner. J'ai alors pris RDV avec l'employeur pour lui expliquer et fixer les modalités de mon départ. Nous avons procédé à une rupture amiable avec un préavis d'une semaine.

Mettre fin à son stage, le résumé des bonnes pratiques

Le monde de l'entreprise semble vaste, mais il est en réalité petit. Vous n'êtes pas à l'abri de retrouver votre ancien employeur ou vos anciens collègues ultérieurement dans votre vie professionnelle. Vous êtes en droit de mettre fin à votre convention de stage, mais vous devez le faire de manière respectueuse et amicale.

Voici quelques conseils pour vous aider :

  • Vous devez rédiger un courrier, mais il est préférable, en sus, d'informer votre responsable hiérarchique personnellement en face à face ;
  • Vous devez respecter un délai de préavis légal, mais il est préférable d'être flexible afin que votre remplacement se déroule dans les meilleures conditions ;
  • Veillez à restituer les biens appartenant à l'entreprise (matériel, badge, costume, etc.) ;
  • Présentez-vous à l'entretien de fin de stage afin de partager votre expérience de manière constructive ;
  • Évitez de laisser des tâches en suspens car elles incomberont à vos collègues ou votre remplaçant et entacheront votre professionnalisme ;
  • Prenez le temps de dire au revoir à vos collègues et de rester en contact avec eux, même si votre stage ne vous a pas satisfait, ils n'en sont pas responsables.

La rédaction de votre lettre de démission de stage

Comment faire sa lettre d'interruption de stage ?

La lettre de démission de stage doit être envoyée à l'employeur par lettre recommandée avec avis de réception. Il est nécessaire d'informer également le centre de formation.

Vous devez mentionner dans le courrier :

  • Vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse) ;
  • Celui du destinataire (madame, monsieur xx) ;
  • Être clair quant à votre souhait d'interrompre votre stage ;
  • Expliquer de façon concise les raisons de cette interruption et proposer un rendez-vous en face à face pour vous expliquer plus amplement ;
  • Terminer avec une formule de politesse.

Pour plus de facilité, n'hésitez pas à utiliser un modèle de lettre disponible sur notre site et à l'adapter à votre situation.

Autre exemple de lettre de démission de stage

Voici un exemple pour le contenu de votre lettre de démission.

Objet : Lettre de démission de stage

Madame, Monsieur,

Je vous adresse cette lettre pour vous informer de mon souhait de démissionner de mon poste de stagiaire.

Je vous suis profondément reconnaissant pour l'expérience que vous m'avez offerte et les compétences que vous m'avez permis de développer, cependant il m'a été offert une meilleure opportunité répondant davantage à mes aspirations et objectifs professionnels.

Conformément à ma convention de stage, j'effectuerai mon préavis de (durée préavis) et ferai de mon mieux pour faciliter la transition et terminer mes projets en cours.

Je vous remercie encore pour votre soutien et vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes sentiments les meilleurs.

A savoir :

Toute convention de stage doit inclure à la fois les modalités de suspension mais aussi les motifs de résiliation. Vous pourrez librement demander l'interruption de votre convention de stage si les tâches qui vous sont confiés ne correspondent pas à celles déclarées dans la convention, si le travail que vous avez a effectué se trouve être non instructif ou si on ne vous propose pas des tâches en rapport à votre cursus.

Frequently asked questions

Mon établissement scolaire doit-il valider mon interruption de stage ?

A-t-on le droit à des jours de congés dans un stage ?

A-t-on le droit à une rémunération ?