lettre de démission intérim

Lettre de démission intérim

Dans le domaine professionnel, chaque type d’emploi relève de ses propres conditions et procédures. C’est pourquoi il est important de s’informer sur les modalités de son contrat avant d’envisager la rédaction d’une lettre de démission intérim. En effet, les missions d’intérim ne sont pas soumises aux mêmes conditions qu’un CDD ou un CDI. De fait, une rupture de contrat par lettre de démission intérim doit respecter certaines modalités spécifiques.

Modifié le 29 Janvier 2024

[Votre prénom] [Votre nom]

[Votre adresse]

[Code Postal] [Ville]

[Pays]

[Téléphone]

[Adresse e-mail]


[Date]


Service des Ressources Humaines

[Adresse]

[Code Postal] [Ville]

[Pays]


Objet : Lettre de démission intérim


Madame, Monsieur,


Par la présente, je vous informe de ma décision de démissionner de mon poste en tant qu'intérimaire au sein de votre entreprise.


Je tiens à exprimer ma gratitude pour l'opportunité qui m'a été offerte de travailler au sein de votre équipe. J'ai beaucoup appris et je suis reconnaissant(e) des expériences professionnelles que j'ai pu acquérir.


Ma démission prendra effet à partir du [date de départ souhaitée]. Je m'engage à respecter le préavis de [durée du préavis] tel que stipulé dans mon contrat.


Je reste à votre disposition pour organiser la transition de mes responsabilités et pour assurer une passation en douceur avec mon successeur.


Je vous remercie pour votre compréhension et pour l'expérience enrichissante que j'ai vécue au sein de votre entreprise.


Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.


[Votre nom] [Votre prénom]


[Signature]

5

(1 notes)

Comment envoyer votre Lettre de démission intérim ?

Personnalisez votre lettre de démission intérim en moins de 3minutes pour un envoi simple ou recommandé avec AR.
Le courrier est imprimé et posté dans la journée pour toute commande passée avant 17 heures.
Garantie satisfait ! En cas de problème avec votre envoi, nous le postons à nouveau gratuitement pour vous.

photo de profile de Anna

Écrit par Anna

Rédactrice en chef chez modele-lettres.com

printer

Imprimé dans la journée

Imprimé dans la journée pour toute
commande passée avant 18h.

printer

Service basé en France

Imprimé en France dans notre centre
d’impression en Creuse.

printer

Satisfait ou ré-imprimé !

Un problème ? Nous postons à nouveau
gratuitement pour vous.

Quelle est la différence entre une mission d’intérim et un CDD ?

Il est important de comprendre la différence entre un CTT et un CDD avant d’envisager la rédaction d’une lettre de démission intérim. En effet, ces deux types d’emplois diffèrent par leur nature et leur fonctionnement. Ainsi, une mission d’intérim ne peut être abandonnée de la même manière qu’un emploi à durée déterminée. Contrairement à un CDD, un CTT (ou mission d’intérim) engage effectivement trois parties : l’entreprise nécessitant un employé temporaire, une entreprise de travail temporaire et un travailleur temporaire. C’est la raison pour laquelle les missions d’intérim sont plus courtes que les CDD et que leurs périodes d’essai n’excèdent généralement pas cinq jours. De cette manière, il n’est pas possible d’envisager la rédaction d’une lettre de démission d'un intérimaire comme celle que l’on utiliserait pour un contrat à durée déterminée.

Dans quelles situations peut-on rédiger une lettre de démission à l'intention de son agence intérim ?

Pendant la période d'essai, les intérimaires ont la possibilité de démissionner d'une mission sans justifier de préavis de départ. Mais une fois la période d'essai effectuée, certaines conditions doivent être respectées pour rompre un contrat de travail lors d'une mission d'intérim. Ces motifs sont notamment les cas de force majeure, l'embauche en CDI ou la faute grave de l'employeur.

Rupture en cas de force majeure

En cas de force majeure, l'employé en intérim peut choisir de rompre son contrat de travail. Le terme de "force majeure" désigne toute situation empêchant l'intérimaire de poursuivre sa mission en poste. On parle notamment des accidents de travail et des arrêts maladie. Dans ce cas, il suffit de rédiger un modèle de lettre de démission intérim à l'employeur et à l'agence d'intérim afin de signaler son départ. Aussi, la rupture du contrat de travail ne nécessite pas de préavis.

Rupture en cas d’embauche en CDI

Obtenir une promesse d'embauche en CDI lors d'une mission d'intérim est un motif valable pour rompre son contrat de travail. Cette situation justifie effectivement une rupture de la prise de poste en intérim et la rédaction d'une lettre de démission intérim. Ce courrier devra ensuite être transmis à l'employeur et à l'agence d'intérim, par recommandé avec accusé de réception. Toutefois, l'intérimaire devra respecter un préavis de départ équivalent à un jour par semaine travaillée lors de sa mission. En outre, s'il travaille huit semaines en intérim, son préavis sera de huit jours. Dès la fin de sa mission d'intérim, l'employeur devra lui remettre un certificat de travail pour pôle emploi et une indemnité de fin de mission.

Rupture en cas de faute grave de l’employeur

Dans certains cas, la lettre de démission intérim fait suite à une faute grave de l'employeur. Ce type de situation concerne notamment un non-respect des termes de la mission d'intérim ou du harcèlement sur le lieu de travail. Néanmoins, il s'agit d'un motif valable pour mettre fin à un contrat de travail en intérim et à ses différentes missions. Dans ce cas, l'intérimaire pourra remettre son courrier de démission par lettre recommandée à l'employeur et à l'agence d'intérim, puis quitter ses fonctions après son préavis de départ.

Fin prématurée du contrat de mission d'un intérimaire, les conséquences financières

L'envoi d'un modèle de lettre de démission intérim doit obligatoirement respecter certaines conditions. En effet, si un intérimaire met fin à sa mission en dehors de la période d'essai, sans pour autant justifier de motif de départ, il pourrait devoir verser des dommages et intérêts à l'employeur. De fait, une rupture de contrat en intérim qui ne justifie pas de faute grave de l'employeur, d'embauche en CDI ou de cas de force majeure met en péril la situation financière de l'intérimaire. De plus, il pourrait ne pas obtenir d'indemnité de congés payés ou de fin de mission, puisque la démission serait à son initiative. La lettre de démission intérim n'est donc pas une décision à prendre à la légère et doit être issue d'une réflexion de l'intérimaire.

Quelles informations doivent figurer dans la lettre de démission d'un intérimaire ?

Même s’il s’agit d’un contrat à durée déterminée, la lettre de démission intérim doit nécessairement contenir des informations importantes sur le salarié et sur son poste. De ce fait, il est obligatoire d’indiquer, dans ce document, son nom et prénom, son adresse, son code postal, sa commune et ses coordonnées. De même, le nom, l’adresse, le code postal et la commune de l’entreprise doivent être inscrits sur la lettre de démission pour votre agence d'intérim. Le cas échéant, le salarié qui souhaite quitter son emploi peut également indiquer le nom de son responsable direct dans la société. Par la suite, il devra détailler sa volonté de quitter l’entreprise et en préciser la raison, sauf s’il est encore en période d’essai. De plus, en fonction de son ancienneté en tant qu’intérimaire, il devra indiquer la durée de son préavis et la date effective de son départ. Enfin, la lettre de démission devra contenir la signature de l’employé pour être valable.

A savoir

Un salarié en intérim perçoit une indemnité de 10% du salaire brut lorsque sa mission se termine. Ceci est une prime de précarité. Cependant, elle ne vous sera pas verser dans le cas où vous rompez prématurément votre contrat.

Exemple d'une lettre de démission d'une mission pour l'agence intérim Adecco

[Votre nom complet]

[Votre adresse]

[Votre numéro de téléphone]

[Votre adresse e-mail]

[Date]

À l’attention de [Nom du responsable ou du gestionnaire de l'agence Adecco]

Agence Adecco [Nom de la ville ou de l'agence]

[Adresse de l'agence Adecco]

Objet : Lettre de démission de ma mission d'intérim

Madame, Monsieur,

Par la présente, je vous informe de ma décision de démissionner de ma mission d’intérim actuelle, occupée via votre agence Adecco, en tant que [Votre poste/mission].

Conformément aux termes de notre accord et aux règles régissant le travail intérimaire, je respecterai le délai de préavis nécessaire, sauf si un arrangement différent peut être convenu. Mon dernier jour de travail sera donc le [Date de fin avec prise en compte du délai de préavis], sauf accord contraire de votre part.

Cette décision n'a pas été facile à prendre, mais elle est motivée par [indiquez brièvement votre raison, par exemple des raisons personnelles, une autre opportunité professionnelle, etc.]. Je tiens à vous remercier pour les opportunités de développement et les expériences que j'ai acquises pendant ma mission.

Je suis à votre disposition pour discuter des modalités de mon départ et pour assurer une transition en douceur. Je suis également prêt à former ou à aider mon remplaçant, si nécessaire, durant la période de préavis.

Je vous remercie de votre compréhension et espère que nous pourrons continuer à collaborer de manière fructueuse dans l'avenir.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

[Votre signature (si la lettre est imprimée)]

[Votre nom complet]

Frequently asked questions

Quel est le préavis à indiquer dans une lettre de démission intérim ?

Doit-on préciser la raison de son départ dans sa lettre de démission intérim ?

Qu’arrive-t-il si j’envoie une lettre de démission intérim sans raison valable ?