lettre de démission cdi

Lettre de démission CDI

Il vient un moment dans la vie professionnelle où on est tenue de rédiger une lettre de démission. Ceci est vrai, même si l’on est soumis a un contrat à durée indéterminée. Que ce soit pour évoluer dans votre carrière ou pour des raisons personnelles, il est essentiel de démissionner de manière professionnelle. Dans cet article, nous vous guiderons à travers chaque étape pour rédiger votre lettre de démission CDI.

Modifié le 26 Janvier 2024

4

(3 notes)

photo de profile de Anna

Écrit par Anna

Rédactrice en chef chez modele-lettres.com

Nos modèles pour lettre de démission cdi

Lettre de démission CDD

La lettre de démission pour un contrat à durée déterminée (CDD) est un document que les employés utilisent pour annoncer leur intention de mettre fin à leur contrat avant sa date d'expiration. Dans une telle lettre, il est essentiel d'indiquer clairement la date à laquelle vous souhaitez mettre fin au CDD, ainsi qu'une brève explication des raisons de votre départ. Cependant, il est important de noter que mettre fin prématurément à un C...

Lettre de démission sans préavis

La lettre de démission sans préavis est une décision significative que les employés peuvent prendre lorsque leur situation professionnelle devient intenable. Elle signifie que le salarié quitte son emploi immédiatement sans respecter la période de préavis habituelle, ce qui peut être considéré comme une rupture du contrat. Les raisons d'une telle décision peuvent varier, allant de conflits insurmontables avec l'employeur à des opportuni...

Lettre de démission agent de nettoyage

La lettre de démission en tant qu'agent de nettoyage est un document important lorsque l'employé souhaite mettre fin à son poste dans ce secteur. Elle doit être rédigée de manière professionnelle, indiquant la date de démission prévue, les raisons du départ, et le respect des délais de préavis stipulés dans le contrat. Les agents de nettoyage jouent un rôle essentiel dans la propreté et l'hygiène des espaces, il est donc crucial de main...

Lettre de démission aide à domicile

La lettre de démission dans le domaine de l'aide à domicile est un document essentiel lorsque qu'un employé souhaite quitter son poste d'aide à domicile. Rédigée de manière professionnelle, elle doit inclure des informations cruciales telles que la date de démission prévue, les raisons du départ, et le respect des conditions de préavis stipulées dans le contrat ou la réglementation locale. L'aide à domicile étant souvent liée à la prise...

Lettre de démission assistante maternelle

La lettre de démission d'une assistante maternelle est un document important lorsqu'elle souhaite mettre fin à son contrat de garde d'enfants. Rédigée de manière professionnelle, elle doit contenir des informations essentielles telles que la date de démission prévue, les raisons du départ, et le respect des délais de préavis stipulés par la réglementation locale. La garde d'enfants implique une relation de confiance avec les parents, il...

Lettre de démission avec remerciement

La lettre de démission avec des remerciements est un geste de courtoisie professionnelle lorsqu'un employé choisit de quitter son poste. En plus d'annoncer la démission et la date de départ prévue, cette lettre exprime la gratitude envers l'entreprise pour l'expérience professionnelle acquise et les opportunités offertes. Elle met l'accent sur les aspects positifs de l'emploi tout en évitant de mentionner des motifs de départ négatifs. ...

Lettre de démission btp

La lettre de démission dans le secteur du BTP (Bâtiment et Travaux Publics) est un document clé lorsqu'un employé souhaite mettre fin à son contrat de travail dans cette industrie. Elle doit être rédigée de manière professionnelle, incluant des informations essentielles comme la date de démission, les raisons du départ, et la période de préavis si spécifiée dans le contrat. Dans le BTP, où la sécurité et la planification sont primordial...

Lettre de démission intérim

La lettre de démission en intérim est un moyen pour un travailleur temporaire de mettre fin à son contrat d'intérim avant son terme prévu. Dans une telle lettre, il est essentiel de notifier l'agence d'intérim ainsi que l'entreprise cliente de votre intention de démissionner. Précisez la date de votre départ et, si possible, une brève explication des raisons. Gardez à l'esprit que les travailleurs intérimaires ont généralement plus de f...

Lettre de démission période d'essai

La lettre de démission pendant la période d'essai est un moyen pour un employé de mettre fin à son emploi avant la fin de la période initiale d'évaluation. Dans cette lettre, l'employé doit indiquer clairement sa décision de quitter l'entreprise et la date de départ proposée. Il est important de respecter le délai de préavis spécifié dans le contrat ou la législation locale. Cette décision peut découler de diverses raisons, telles que l...

Lettre de démission agent de maitrise

La lettre de démission d'un agent de maîtrise est un document essentiel lorsque cet employé souhaite mettre fin à son poste de supervision et de gestion au sein d'une entreprise. Rédigée de manière professionnelle, elle doit inclure des informations telles que la date de démission prévue, les raisons du départ, et le respect des délais de préavis stipulés dans le contrat ou la réglementation en vigueur. Les agents de maîtrise jouent un ...

Lettre de démission avec préavis 1 mois

La lettre de démission avec un préavis d'un mois est un outil couramment utilisé par les employés pour quitter leur poste tout en respectant leur obligation de fournir un préavis d'un mois à leur employeur. Cette période permet à l'employeur de trouver un remplaçant et de faciliter une transition en douceur. Dans la lettre, il est crucial d'indiquer la date à laquelle la démission prendra effet, en tenant compte du préavis d'un mois. Il...

Lettre de démission simple

La lettre de démission simple est un document utilisé par un employé pour annoncer son intention de quitter son emploi. Elle doit être claire et formelle, indiquant la date de la démission et une brève explication des raisons du départ. Il est essentiel d'exprimer sa gratitude envers l'employeur pour l'opportunité offerte. Une lettre de démission bien rédigée peut contribuer à maintenir de bonnes relations professionnelles. Elle doit êt...

Lettre de démission avec préavis

La lettre de démission avec préavis est un outil formel que les employés utilisent pour annoncer leur intention de quitter leur poste, tout en respectant la période de préavis prévue par leur contrat ou les lois locales. Elle est essentielle pour maintenir de bonnes relations professionnelles et permettre à l'employeur de trouver un remplaçant adéquat. Cette lettre doit inclure la date de démission et la durée du préavis, conformément a...

Lettre de démission contre décharge

La lettre de démission contre décharge est un document formel dans lequel un employé démissionne de son poste en échange d'une décharge de responsabilité de la part de l'employeur. Elle est souvent utilisée dans le cadre de litiges ou de situations délicates. Dans cette lettre, l'employé déclare sa volonté de quitter l'entreprise, précise la date de départ, et mentionne les termes de la décharge négociée, qui peut inclure des accords su...

Lettre de démission à effet immédiat

La lettre de démission à effet immédiat est un document puissant et décisif. Lorsqu'un employé choisit de quitter son emploi sans respecter la période de préavis habituelle, cela signifie que la fin de la relation professionnelle est immédiate. Ce type de démission est généralement motivé par des circonstances urgentes, un environnement de travail toxique, ou des opportunités professionnelles inattendues. La lettre doit être claire et c...

Qu'est-ce qu'un CDI ?

Le Contrat à Durée Indéterminée (CDI) est la forme de contrat de travail la plus courante en France. Il définit la relation entre un employeur et un salarié, avec une particularité : le CDI ne prévoit pas de date de fin. Cela le différencie du contrat à durée déterminée qui, comme son nom l’indique, est limité dans le temps.

Dans un CDI, les droits et obligations de l'employeur et du salarié sont définis par le Code du travail. Le document devrait contenir toutes les dispositions spécifiques à la collaboration entre les deux parties. Cela inclut des éléments tels que la rémunération, les horaires de travail, les congés payés, les avantages sociaux ou encore les clauses de confidentialité.

Les motifs pour quitter son emploi en CDI

Plusieurs motifs peuvent amener un salarié à mettre fin à son CDI. Les motifs les plus courants sont :

  • L’évolution professionnelle : le salarié peut souhaiter quitter son emploi pour saisir une opportunité professionnelle plus intéressante.
  • Des raisons personnelles : des événements personnels tels que des déménagements, des obligations familiales ou des problèmes de santé peuvent motiver la décision de quitter un emploi en CDI.
  • Les conflits au travail : des tensions avec l'employeur, les collègues ou des conditions de travail difficiles peuvent conduire un salarié à envisager la démission.
  • L’insatisfaction au travail : un manque de reconnaissance, des conditions de travail insatisfaisantes, un déséquilibre entre vie professionnelle et vie personnelle peuvent également être des motifs de démission.
Attention

Avant de vous pencher sur la procédure de démission d'un CDI, il est crucial de comprendre que votre droit de démissionner est encadré par des limites, notamment celle de ne pas engager une démission abusive. Une telle démission, principalement caractérisée par l'intention de nuire à l'employeur, peut se manifester de différentes façons :

  • un départ soudain causant un préjudice à l'entreprise
  • une violation des termes du contrat
  • une incitation à la démission collective d'autres employés
  • ou encore des pratiques de concurrence déloyale
  • ou de détournement de clientèle

Dans les cas où la nature abusive de la démission est établie, le salarié pourra être tenu de payer des dommages-intérêts à son employeur.

La rédaction d’une lettre de démission est-elle obligatoire ?

Il n’existe pas d’obligation légale stricte qui impose au salarié de rédiger une lettre de démission. Cependant, il s’agit d’une pratique professionnelle commune et recommandée. La moindre des choses est d’avertir vos supérieurs de votre départ. Lors d’une démission, la rédaction d'une lettre de démission est recommandée à cause de :

  • La clarté et la formalité : la lettre de démission permet au salarié d'exprimer formellement son intention de quitter l'entreprise, ce qui évite toute ambiguïté ou malentendu quant à ses intentions.
  • La traçabilité : en fournissant une lettre de démission écrite, le salarié fournit une trace écrite de sa décision. Cela peut être utile en cas de litige ultérieur, ou s’il y a de questions relatives aux droits et obligations des parties.
  • Le professionnalisme : la rédaction d'une lettre de démission témoigne du professionnalisme du salarié et de son respect envers l'employeur. Cela peut contribuer à maintenir de bonnes relations et à assurer une transition harmonieuse.

Dans certaines situations particulières, la rédaction d'une lettre de démission peut ne pas être nécessaire. Par exemple, si le contrat de travail prévoit une autre façon de notifier une démission. Il peut s’agir d’une communication verbale ou électronique.

A noter

Par exemple dans la fonction publique, la convention collective et/ou le contrat de travail peuvent prévoir une formalisme strict pour bien démissionner !

Comment rédiger une lettre de démission ?

Il n’est pas évident de rédiger une lettre de démission CDI. Voici quelques conseils pour vous aider dans cette tâche :

  • Structure de la lettre : la lettre de démission doit suivre une structure claire et formelle. Commencez par un en-tête avec vos coordonnées complètes, suivi de la date et des coordonnées de votre employeur.
  • Salutation : adressez-vous à votre employeur toujours de manière respectueuse, n’oubliez pas le "Madame" ou "Monsieur" qui précède le nom de votre employeur ou son titre.
  • Annonce de la démission : exprimez clairement votre intention de démissionner de votre poste. Il est important d'être direct et sans ambiguïté.
  • Raison de la démission : vous n'êtes pas obligé d’expliquer votre décision, même si vous pouvez inclure une brève explication si vous le jugez approprié. Soyez diplomate et surtout évitez de critiquer votre employeur ou votre entreprise.
  • Remerciements : dans cette partie, vous pouvez exprimer votre gratitude pour les opportunités offertes et pour l'expérience professionnelle acquise au sein de l'entreprise.
  • Proposition d'assistance : montrez votre volonté de faciliter la transition en proposant votre aide pour former votre remplaçant ou pour finaliser certains projets en cours.
  • Formule de politesse : terminez la lettre par une formule de politesse professionnelle, telle que "Je vous prie d'agréer, Madame/Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées".

Envoi de la lettre de démission : à qui, où et quand ?

Lorsque vous envoyez votre lettre de démission, il est conseillé de choisir le bon moment. Idéalement, vous devez informer votre employeur au moins deux semaines avant votre départ prévu. Vous permettez ainsi à ce dernier de planifier la transition. Adressez la lettre à votre supérieur hiérarchique direct, généralement votre manager. Il faut aussi prévoir une copie pour le responsable des ressources humaines de l'entreprise.

Si possible, remettez la lettre en main propre lors d'une réunion privée avec votre employeur. Dans le cas où ce n'est pas réalisable, envoyez-la par courrier recommandé avec accusé de réception pour avoir une preuve écrite de sa réception. Assurez-vous que l'enveloppe contenant votre lettre de démission est clairement identifiée comme confidentielle et personnelle. Cela permettra d'éviter toute confusion auprès du destinataire.

Le salarié doit-il respecter un préavis ?

Le préavis est une période de temps pendant laquelle un salarié et un employeur sont tenus de maintenir le contrat de travail en vigueur après la notification d’une démission. En principe, le salarié est tenu de respecter un préavis avant de quitter son emploi en CDI. Cette période permet à l'employeur de se préparer à remplacer le salarié et à assurer une transition en douceur. Le préavis est généralement fixé par la convention collective applicable ou par le contrat de travail. En l'absence de dispositions spécifiques, le Code du travail prévoit un préavis minimum.

Il est essentiel pour le salarié de respecter les obligations légales concernant le préavis afin d'éviter tout litige avec l'employeur. Toutefois, il est également important de connaître ses droits en matière de préavis, notamment en ce qui concerne les conditions de dispense et la durée applicable.

Les cas de dispense de préavis

Dans certains cas spécifiques, le salarié peut être dispensé de l'obligation de respecter un préavis. Cela peut inclure des situations telles que la faute grave de l'employeur, une maladie grave du salarié ou une situation de force majeure. La dispense de préavis doit être justifiée et peut être soumise à certaines conditions.

La durée du préavis

La durée du préavis varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que l'ancienneté du salarié dans l'entreprise et les dispositions de la convention collective applicable. En général, plus l'ancienneté est longue, plus la durée du préavis est étendue. Les conventions collectives peuvent également prévoir des dispositions spécifiques concernant la durée du préavis.

Quelles sont les conséquences de la démission d’un CDI ?

La démission d'un Contrat à Durée Indéterminée (CDI) entraîne plusieurs conséquences importantes pour le salarié. Tout d’abord, il y a la rupture du contrat de travail. La démission constitue une rupture unilatérale du contrat de travail par le salarié. En démissionnant, le salarié met fin à la relation d'emploi avec son employeur de manière volontaire. Cette rupture prend effet à la fin de la période de préavis, sauf dispense de préavis ou accord contraire entre les parties.

Attention

Une fois que la lettre de démission est donné à votre employeur, la démission est définitive. En principe, il n'y a plus de retour en arrière possible.

Le droit au chômage

En général, un salarié démissionnaire n'a pas droit aux allocations chômage, sauf dans certains cas exceptionnels prévus par la loi. En effet, le chômage est généralement réservé aux salariés involontairement privés d'emploi, tels que ceux licenciés ou dont le contrat de travail prend fin pour motif économique.

Les implications de la démission

La démission peut avoir des conséquences financières pour le salarié, notamment en raison de la perte des allocations chômage. Cependant, dans certains cas spécifiques, un salarié démissionnaire peut bénéficier du droit aux allocations chômage, notamment s'il est en mesure de démontrer une situation de force majeure. Ici, on parle de cas particuliers comme une démission légitime pour suivre son conjoint ou une démission pour des raisons de santé. Le démissionnaire peut aussi bénéficier des allocations chômage s'il peut justifier d'un projet de reconversion professionnelle validé par France Travail (anciennement Pôle Emploi).

Si vous démissionnez, il est essentiel de prendre en considération les implications financières et juridiques de votre démission avant de prendre une décision. Il est également recommandé de consulter un professionnel du droit du travail ou de contacter France Travail. Cela vous aidera à avoir des conseils personnalisés sur votre situation spécifique.

Quelles sont les documents à remettre lors de la démission d’un CDI ?

Lorsqu’un contrat de travail à durée indéterminée (CDI) prend fin, l’employeur est dans l’obligation de remettre un certain nombre de documents au salarié. Les documents obligatoires sont : le contrat de travail, le reçu pour solde de tout compte et l’attestation France travail (anciennement Pôle emploi). Qu’importe la nature de la rupture du contrat, ces documents doivent impérativement être remis au salarié. Ceci est donc valable si la rupture est de l’initiative de l’employeur ou du salarié, ou d’un commun accord.

Le certificat de travail

L'employeur est tenu de remettre au salarié un certificat de travail à la fin de son contrat. Ce document atteste de la nature de l'emploi occupé, des dates de début et de fin de contrat, ainsi que des fonctions exercées par le salarié.

Un certificat de travail valide doit comporter les mentions suivantes :

  • Identité de l’employeur
  • Identité du salarié
  • Dates d’entrée et de sortie du salarié
  • Date de remise du certificat et lieu de sa rédaction
  • Nature du ou des emplois occupés successivement
  • Périodes pendant lesquelles le salarié a occupé ces emplois
  • Maintien gratuit de la couverture santé et des garanties prévoyance durant la période de chômage (si le salarié en bénéficiait)
  • Signature de l’employeur

L’attestation France travail (anciennement Pôle emploi)

Si le salarié souhaite bénéficier des allocations chômage, il doit demander à son employeur de lui remettre une attestation France travail (anciennement Pôle emploi). Cette attestation permet à France Travail de vérifier les droits du salarié aux allocations chômage.

L’attestation contient les mentions suivantes :

  • L’identité et qualification du salarié
  • Le motif de la rupture du contrat de travail
  • La durée de l’emploi
  • Le montant des rémunérations perçues au cours des 24 derniers mois lorsque le salarié a moins de 53 ans, et 36 derniers mois lorsque qu’il a plus de 53 ans.
  • Le solde de tout compte

À la fin de la relation d'emploi, l'employeur doit remettre au salarié un document appelé "solde de tout compte". Ce document récapitule l'ensemble des sommes versées au salarié lors de son départ, telles que les salaires, les indemnités de congés payés, les primes, etc.

En plus des documents obligatoires, l’employeur peut être amené à transmettre des documents facultatifs :

  • S’il y a une obligation de non concurrence, les reçus des versements d’une indemnité périodique ou en un paiement immédiat.
  • S’il y a un dispositif d’épargne salariale, un état récapitulatif de toutes les sommes et valeurs mobilières épargnées.

Exemple de lettre de démission

Une lettre simple pour démission

[Votre Prénom et Nom]

[Votre Adresse]

[Code Postal et Ville]

[Email]

[Téléphone]

[Nom de l'entreprise]

[Adresse de l'entreprise]

[Code Postal et Ville]

[Date]

Objet : Démission de mon poste de [Votre Poste]

Madame/Monsieur [Nom du Supérieur],

Par la présente, je vous informe de ma décision de démissionner de mon poste de [votre poste] au sein de [nom de l'entreprise]. Conformément à mon contrat de travail, je respecterai un préavis de [durée du préavis] à compter de la date de cette lettre. Mon dernier jour de travail sera donc le [date de fin].

Je tiens à vous remercier pour les opportunités et l'expérience que j'ai pu acquérir au sein de votre entreprise. Je suis prêt à faciliter la transition et à aider à la passation de mes tâches durant cette période de préavis.

Je vous prie d'agréer, Madame/Monsieur [Nom du Supérieur], l'expression de mes salutations distinguées.

[Signature]

[Votre Prénom et Nom]

Deuxième modèle de lettre de démission avec préavis

[Votre Nom]

[Votre Adresse]

[Votre Ville, Code Postal]

[Votre Adresse e-mail]

[Votre Numéro de Téléphone]

[Date]

[Nom de votre Supérieur Hiérarchique]

[Titre de votre Supérieur Hiérarchique]

[Nom de l'Entreprise]

[Adresse de l'Entreprise]

Objet : Notification de Démission

Madame, Monsieur [Nom de votre Supérieur],

C'est avec un mélange de gratitude et de réflexion que je vous adresse cette lettre pour vous informer de ma décision de démissionner de mon poste de [Votre Poste] chez [Nom de l'Entreprise]. Ma démission prendra effet après un préavis de [Nombre de Semaines/Mois] semaines, conformément aux termes de mon contrat, à compter de la date de cette lettre.

Cette décision n'a pas été prise à la légère, mais après une évaluation approfondie de ma carrière professionnelle et de mes objectifs personnels. Je tiens à exprimer ma sincère reconnaissance pour l'opportunité que vous m'avez accordée de faire partie de l'équipe de [Nom de l'Entreprise].

Je m'engage à collaborer étroitement avec vous et l'équipe pour garantir une transition sans heurts pendant la période de préavis. Je suis ouvert(e) à discuter de la répartition des tâches et à former toute personne désignée pour prendre le relais de mes responsabilités.

Je tiens à remercier tous mes collègues pour la collaboration et le soutien que j'ai reçus au cours de mon séjour ici. Je garde en haute estime les expériences et les enseignements acquis au sein de [Nom de l'Entreprise].

Je suis convaincu(e) que cette décision est essentielle pour mon développement professionnel, et je reste disponible pour discuter de la meilleure façon de conclure ma période ici et de contribuer à une transition réussie.

Je vous prie d'accepter, Madame, Monsieur [Nom de votre Supérieur], l'expression de mes salutations respectueuses.

Cordialement, [Votre Nom]

Frequently asked questions

Comment partir d'un CDI sans préavis ?

Quels sont les 3 modes de rupture de contrat ?

Comment rompre un CDI rapidement ?

Puis-je révoquer ma démission après l'avoir soumise ?

L'employeur peut-il refuser une démission en CDI ?