lettre de démission restauration

Lettre de démission pour la restauration

Dans l'industrie hôtelière ou de la restauration, lorsqu'un employé choisit de démissionner, il doit formaliser cette décision en rédigeant une lettre de démission adaptée à ce secteur. Ce document formel doit exprimer clairement sa décision de résilier son contrat de travail et mentionner la date à laquelle il prévoit de cesser son activité dans l'entreprise. Pour que cette démarche soit officiellement reconnue, l'envoi de la lettre de démission doit se faire en courrier recommandé.

Modifié le 26 Janvier 2024

4

(3 notes)

photo de profile de Anna

Écrit par Anna

Rédactrice en chef chez modele-lettres.com

Nos modèles pour lettre de démission pour la restauration

Lorsqu’un travailleur souhaite quitter son emploi dans le milieu de l’hôtellerie ou des restaurants, il doit rédiger sa lettre de démission restauration. Ce document officiel indiquera ainsi sa volonté de mettre fin à son contrat et la date de départ souhaitée de l’entreprise. Comme pour toute procédure administrative, la lettre de démission restauration doit être envoyée par courrier recommandé.

Qu'est ce que le préavis en cas de démission dans le secteur des HCR ? ?

Même si l’employé désire quitter son travail au plus vite, il est soumis à certaines conditions par son contrat de travail et par la convention collective des hôtels, cafés et restaurants. Cette convention, datant du 30 avril 1997, indique notamment que le salarié doit adresser sa lettre de démission restauration par courrier recommandé avec accusé de réception ou en main propre à son employeur, contre décharge. Dans le cas où le travailleur aurait moins de six mois d’ancienneté dans l’entreprise, il devra laisser à son patron un préavis de huit jours à partir de la réception de la lettre de démission restauration. Toutefois, le délai de préavis d’un employé en restauration dépendra également de son statut au sein de l’entreprise (employé, agent de maîtrise, cadre). De la même manière, ce délai peut être modifié par le contrat de travail signé lors de l’embauche ou le droit local. Auquel cas, le travailleur devra s’y référer avant de préparer sa lettre de démission restauration.

Bon à savoir

Le salarié peut employer plusieurs arguments pour justifier sa démission.

  • Pas de possibilités d'évolutions de carrière
  • Une rémunération insatisfaisante
  • Un projet de reconversion professionnelle
  • Un déménagement
  • etc.

Quel est le délai de préavis pour les agents de maîtrise dans une lettre de démission restauration ?

En fonction de leur ancienneté, les agents de maîtrise devront préparer une lettre de démission restauration un peu différente. En effet, pour moins de six mois d’ancienneté, leur délai de préavis sera de 15 jours. Entre six mois et deux ans d’ancienneté, il sera d’un minimum d’un mois. Enfin, le délai de préavis indiqué dans la lettre de démission restauration sera de deux mois pour les agents de maîtrise ayant plus de deux ans d’ancienneté.

Quel est le délai de préavis pour les cadres dans une lettre de démission restauration ?

Comme partout ailleurs, les cadres doivent laisser un préavis plus long lorsqu’ils quittent un emploi. Dans sa lettre de démission restauration, un cadre qui a moins de six mois d’ancienneté devra effectivement envisager un préavis d’un mois. Au contraire, un cadre qui a plus de six mois d’ancienneté devra laisser un préavis de trois mois à son patron.

Anciennetémoins de 6 mois6 mois à 2 ansplus de 2 ans
Employé8 jours15 jours1 mois
Cadres1 mois3 mois3 mois
Maîtrise15 jours1 mois2 mois

Est-il possible de dispenser le salarié d’effectuer son préavis dans la restauration ?

L'employeur a la possibilité de dispenser ses employés de leur préavis de départ, selon les conditions de leur fin d'emploi et la convention collective de l'entreprise. De même, l'employé peut lui-même demander une dispense de préavis, qui sera acceptée ou refusée par son employeur.

Qu'est-ce que l'indemnité compensatrice de préavis et comment la calculer ?

L'indemnité compensatrice de préavis survient lorsqu'un employé quitte son poste en hôtellerie ou en restauration sans effectuer de préavis de départ. Cette indemnité lui est versée en même temps que son solde de tout compte et doit correspondre à la durée de préavis qu'il aurait dû effectuer avant de quitter son emploi. Par exemple, pour un cadre en restauration ayant plus de deux ans d'ancienneté, l'indemnité compensatrice de préavis devra correspondre à trois mois de salaire.

Solde de tout compte et autres avantages dans le domaine des HCR

Comme dans tous les domaines professionnels, les employés qui quittent leur poste bénéficient d'un solde de tout compte à leur départ. Ce solde correspond aux sommes qui seront versées à l'employé dès la fin du contrat de travail. Il doit notamment inclure le paiement des congés non pris par le salarié, les éventuelles primes et, le cas échéant, les indemnités compensatrices de préavis.

Autre exemple de lettre de démission dans la restauration

Afin de bien préparer sa lettre de démission restauration, il est possible de copier ou de télécharger un modèle type et de remplir les champs vides. Même si la lettre de démission restauration ressemble à la plupart des documents du genre, il est important de rappeler les conditions imposées par la convention collective.

[Nom et prénom du salarié]

[Adresse du salarié]

[Code postal et ville]

[Coordonnées du salarié]

[Nom de l’entreprise]

[Service RH le cas échéant]

[Adresse du restaurant]

[Code postal et ville]

A [Ville], le [Date de rédaction]

Objet : Lettre de démission restauration

Madame, Monsieur,

Par la présente, lettre de démission restauration, je vous informe de ma décision de quitter mes fonctions de [Intitulé du poste] au sein de votre entreprise de restauration [Nom du restaurant]. J’occupe ce poste depuis le [Date d’embauche] et, comme l’indique la convention collective des hôtels, cafés et restaurants (ou le contrat de travail, le cas échéant), mon préavis sera de [Indiquer le délai en jours]. Je quitterai donc mon emploi au restaurant en date du [Date de départ effective].

En attendant, je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire. Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations respectueuses,

[Nom et prénom du salarié]

[Signature]

CORRECT

La formulation de la lettre est polie et professionnelle, ce qui est crucial pour maintenir de bonnes relations avec l'employeur même après la démission.

Frequently asked questions

Dans quels cas peut-on quitter un emploi en restauration sans préavis ?

Quel est le délai de préavis en cas de licenciement ?